Géographie du Dord-Kalyav




e Dord-Kalyav est la région la plus étendue de l'Ar'Kalyven mais est pour l'essentiel constitué de montagnes peu propices à l'installation humaine. Le nord-ouest, aux alentours du delta de la Kalyav, seule vaste zone plane, concentre donc hommes, villes et activités. Le Dord-Kalyav est en contact direct avec l'Ar'Ollin, le Tor-Keralm et, depuis peu, avec l'Aÿnat. Il est aussi relié à l'Ar'Lumn par la voie maritime.
Le royaume nain de Durgan, situé en partie sous son sol, demeure son premier partenaire commercial et des communautés de nains prospèrent dans certaines villes de la région (ce sont d'ailleurs les seules communautés non humaines présentes en Ar'Kalyven).
Le Dord-Kalyav est donc celle qui entretient le plus de relations commerciales avec d'autres pays, ce qui correspond aux idéaux du culte du Futur : l'enrichissement permet d'affronter avec sérénité le lendemain. Les marchands de la région sont d'ailleurs les seuls qui se déplacent parfois hors des frontières de l'Ar'Kalyven.
La région du nord-ouest du pays est marquée par les cours d'eau, en particulier par la Kalyav dont le delta forme un triangle fertile dans lequel les villages sont très nombreux. Dans le nord-ouest du delta se trouve la cité merveilleuse de Kalaïrev, tandis que dans la partie est s'étale Kalyran, capitale religieuse, politique et économique de la région. De manière générale, les villages du delta assurent l'essentiel de la production agricole de base. Leurs productions sont ensuite acheminées vers les villes.
A l'est et au sud de Kalyran commencent les montagnes. A proximité de la capitale se niche Olesanet, dont les observations des corps célestes alimentent les travaux de l'Université des Perceptions Causales de Kalyran. Le reste des territoires montagneux est très peu peuplé, moins densément que les montagnes du Dord-Kalymen ; ne s'y trouvent pour l'essentiel que des chasseurs, les variétés de conifères présentes procurant des bois moins adaptés à la construction (le bois n'est donc exploité qu'en bordure des montagnes, pour la chauffe). Une seule petite ville se love au cœur des montagnes, Kydelomi.

D'après les Géographies du Temps, par Dett-Danaren.