Les dragons des terres d'Oneira




Extrait d'une conférence du Professeur Aklë'Ektans,
Titulaire de la Chaire de Mythes et Créatures Merveilleuses à l'Université de Laiirna.
(Note du rapporteur : les propos de l'éminent Professeur ont dû
être coupés ponctuellement afin de faciliter la lecture d'un texte fort intéressant).

Tte de dragon, par Imcy."Les Dragons sont donc, ainsi que je vous l'ai montré tantôt, des créatures qui ont fasciné moult et moult générations et civilisations. Et, finalement, non sans quelque raison, comme en témoignent les récents travaux de nos éminents collègues du Département d'Occultisme et d'Histoire, qui travaillaient en collaboration sur des vestiges vieux de plus de siècles que je ne saurais en dénombrer. [...] Ainsi que nous le supposions depuis fort longtemps, la civilisation de ces formidables reptiles s'est révélée d'une richesse tout bonnement incroyable ; toutefois, honorés auditeurs, ne regrettons pas outre mesure la disparition de ces races de Seigneurs volants, puisque les races humanoïdes n'auraient point été capables de survivre en leur compagnie. En effet, il semblerait que la Magie ait été bien plus présente à cette époque qu'à la nôtre, ceci étant dû certainement au fait que les Dragons eux-mêmes sont d'essence magique, comme, dans son ouvrage intitulé [...] Mais recueillons-nous un instant, et essayons d'imaginer ces temps glorieux où ces immenses créatures partaient à la conquête d'un monde où la Magie était palpable, ces Fils de la Magie qui ne craignaient nul être en ce monde ni en aucun, car ils étaient les descendants d'Oneira elle-même, dans toute sa gloire. [...] Désormais, bien entendu, nous côtoyons de temps à autres les très lointains représentants d'une race terrible, qui sont, grâce aux Dieux ! bien moins puissants que leurs ancêtres. Nos confrères du Département de la Faune Magique ont coutume de classer les Dragons en trois genres majeurs, eux-mêmes moult fois subdivisés - mais nous vous renvoyons ici aux travaux [...] - et je vais vous exposer brièvement, afin de clarifier mes propos, quelles sont ces genres et leurs principales caractéristiques. Tout d'abord, ces Dragons ancestraux dont nos légendes sont si friandes, sont nommés les Ancêtres - tout simplement - en raison de leur primeur. Les dernières recherches en date sur le sujet avancent la thèse que les Ancêtres aient été les premières créatures d'Oneira [...] Les Ancêtres sont tous disparus, si nous faisons abstraction de rumeurs et légendes qui circulent dans de nombreuses régions du monde, recensées dans certain ouvrage [...] De fort nombreux millénaires après, lorsque le monde commença à se transformer radicalement, les Ancêtres entamèrent leur lent déclin et apparurent d'autres Dragons, les Descendants et les Domestiques. Les premiers furent nommés ainsi pour l'excellente raison suivante : ils étaient la fidèle reproduction de leurs aînés, en moins grands, moins puissants, moins aptes à la maîtrise de la Magie. L'ombre, pourrions-nous dire, des créatures merveilleuses qui avaient régné sans partage sur Oneira depuis la Genèse. Les Descendants [...] Enfin, les Domestiques sont indéniablement les plus petits de tous ; ils furent baptisés par ce nom peu gracieux du fait de l'usage que l'on faisait d'eux. Fréquemment employés comme porteurs de messages, ils étaient également fort prisés dans les cours de tous les royaumes, car ils savaient divertir les convives. En outre, il faut garder en mémoire l'attendrissement qu'ils provoquent chez tous [...]."