Histoire de l'Ar'Nok




L'Histoire politique nokienne moderne et contemporaine


Suite à l'an 0 : Le roi d'Ar'Nok, Aldassakar, très impliqué dans le Culte de l'Ombre, a péri sans laisser d'héritier lors de la grande explosion qui meurtrit la Snedanlay. Le pays se retrouve donc sans roi.
Jusqu'en 404 : Chaque noble nokien s'occupe de ses terres, y organise la reconstruction et les adminstre, indépendamment d'une quelconque autorité supérieure. Les nokiens, qui rêvent du rétablissement de l'ordre et de l'autorité, comptent beaucoup sur ces seigneurs. Les villes se développent autour de leurs châteaux.
An 404 : Les nobles nokiens se rassemblent pour choisir l'un d'entre eux comme roi. On ne réussit pas vraiment à s'entendre, alors, un peu par défaut, on choisit le plus consensuel de tous : Arthanas. Le jour d'oinë lüwen : Arthanas est proclamé Roi d'Ar'Nok. Avec lui commence la Dynastie des Dhanéides.
An 404 - an 622 : Dynastie des Dhanéides (voir, plus bas, la chronologie détaillée consacrée à la Dynastie des Dhanéides).
An 622 : Un groupe de seigneurs (Mardarak, Ménelord, Aldered, Nereden et Alkéos) se ligue contre le roi Emmar, vieillissant et affaibli, et le renverse. L'héritier du trône, le prince Délénah, est tué lors du coup d'Etat. Emmar mourra en exil peu après. Mardarak, Ménelord, Aldered, Nereden et Alkéos, qui se partagent le pouvoir, et l'Ar'Nok devient une oligarchie. Ce régime fonctionnera de manière effective pendant trois ans.
An 625 : Les premières grandes dissensions apparaissent entre les oligarques nokiens. Aldered et Nereden se rangent du côté du puissant et autoritaire Mardarak. Tandis que Ménelord et Alkéos refusent sa domination.
An 626 : Le jour de mavë gilaor, Mardarak fait assassiner Alkéos. Le jour de venvë du même mois, Ménelord, qui se sait lui aussi menacé, s'enfuit pendant la nuit. Mardarak a désormais le champ libre pour diriger le pays. Le jour de venvä vielor, il se fait proclamer Roi d'Ar'Nok, tandis qu'Aldered et Nereden deviennent "Vice-Rois".
An 628 : Aldered et Nereden fomentent contre Mardarak. Le jour d'addï dalnë, Mardarak est retrouvé mort dans son lit, tué par la piqûre d'un serpent venimeux que l'on trouve généralement en Ar'Thard. Aldered et Nereden se partagent le pouvoir. Mais ce règne commun ne dure que quelques mois : le jour d'eilä aenvë, Aldered se tue lors d'une promenade à cheval. Il semble que quelque chose ait effrayé sa monture qui a jeté Aldered dans un ravin. Nereden accède seul au pouvoir.
An 632 - an 634 : Règne de Nereden.
An 634 : Ménelord revient, à la tête d'une grande et puissante armée, détrôner Nereden, qui est tué dans l'affrontement. Le jour de lynä yslan, Ménelord est proclamé roi.
An 634 - an 642 : Règne de Ménelord, qui meurt après seulement huit années au pouvoir.
An 642 - an 646 : Régence de Sylvan, fidèle ami de Ménelord lorsqu'il était en exil, en attendant que son fils Eloran, né en exil en 629, soit en âge de régner.
An 646 - an 684 : Règne d'Eloran.
An 684 : Décès d'Eloran. Juste avant sa mort, Eloran a partagé le royaume d'Ar'Nok entre ses trois fils, Dénérekh, Aylen et Bélath. Dénérekh obtient l'Arkhsareuth et l'Althalia. Aylen obtient la région du Tétirith et du Guélberath. Bélath obtient l'Aspérion et le Lebereth.
An 684 - an 800 : Période dite "du Morcellement". Le royaume d'Ar'Nok se désagrège en une multitude de petites seigneuries.
An 800 - an 965 : Période dite "des Seigneurs". L'Ar'Nok n'est alors plus qu'un rassemblement de petites seigneuries rivales. L'un des seigneurs nokiens, Gharaldar d'Algaroth, entreprend d'agrandir ses terres. Ses descendants vont ensuite œuvrer à l'unification du pays.
An 965 : Teurken se fait proclamer Roi d'Ar'Nok, et fait d'Isendhir sa capitale. La nouvelle dynastie au pouvoir prend le nom du grand-père de Teurken, Gharaldar A'Talk'Aan.
De 965 à nos jours : Dynastie des A'Talk'Aan (voir plus bas la chronologie détaillée consacrée à la Dynastie des A'Talk'Aan).

Extrait de L'Histoire Polique de l'Ar'Nok, de l'an 0 à nos jours, par Elarn.




La Dynastie des Dhanéides


An 404 : Les nobles nokiens se rassemblent pour choisir l'un d'entre eux comme roi. On ne réussit pas vraiment à s'entendre, alors, un peu par défaut, on choisit le plus consensuel de tous : Arthanas. Le jour de sevë lüwen : Arthanas est proclamé Roi d'Ar'Nok. Va alors débuter en Ar'Nok la dynastie des Dhanéides.
An 404 - an 418 : Règne d'Arthanas. Arthanas ne parvient pas à s'imposer réellement. Les seigneurs nokiens lui rappellent en permanence combien il doit leur être redevable, car ce sont eux qui lui ont permis d'accéder au trône. Il meurt le jour de venvä sinar. Son fils Dalthean, âgé de 24 ans, lui succède.
An 418 - an 450 : Règne de Dalthean. Marqué par les difficultés et les souffrances que les seigneurs nokiens ont fait endurer à son père tout au long de son règne, Dalthean, dès qu'il monte sur le trône, affirme clairement sa suprématie. Les seigneurs nokiens rechignent d'abord quelque peu à lui obéir. Mais Dalthean est un jeune homme intelligent et courageux, et parvient peu à peu à gagner le respect de tous. Dalthean est considéré comme le plus grand roi de la Dynastie des Dhanéides.
An 450 - an 456 : Règne d'Adalen. Adalen a profité des enseignements et des sages conseil de son père en matière de politique. Lorsqu'il monte sur le trône, à l'âge de 26 ans, tout le monde en Ar'Nok s'attend donc à ce que son règne soit aussi florissant que celui de son père. Malheureusement, Adalen meurt dans un terrible accident de chasse en 456, après seulement six années à la tête de l'Ar'Nok. Cet incident fait vaciller le pouvoir encore fragile que Dalthean avait réussi à mettre en place. Dès lors, la dynastie des Dhanéides va doucement et inéluctablement péricliter.
An 456 - an 467 : Règne d'Arnalen. Arnalen, le frère cadet d'Adalen, a 27 ans lorsqu'il devient roi. Comme son aîné, Arnalen est intelligent est juste, mais plus faible de caractère et de constitution. Il meurt en 467, emporté par la tuberculose.
An 467 - an 477 : Tutelle de Naïra, l'épouse d'Arnalen, en attendant que leur fils Araldir, né en 460, soit en âge de régner.
An 477 - an 516 : Règne d'Araldir. Araldir est faible, influençable, et n'a pas l'étoffe d'un roi. Naïra, sa mère, continue à guider ses décisions et ses actes jusqu'à ce qu'elle meurt, en 504, à l'âge de 63 ans. Débarrassés de la Reine Mère, les conseillers d'Araldir prennent le relais de Naïra, et font du roi leur marionnette. Araldir meurt en 516, sans héritier. C'est donc son neveu, Elirian, le fils de sa sœur, qui lui succède.
An 516 - an 554 : Règne d'Elirian. Lorsqu'il devient roi, Elirian a 19 ans. Il est gentil, naïf, souvent impulsif et maladroit. Il a perdu son père à 5 ans, et depuis, recherche désespérément l'amour et l'approbation des hommes plus âgés que lui. De plus, il ne sent pas légitime ni à sa place sur le trône. Au palais, ses conseillers l'ont très vite compris, et n'hésitent pas à en abuser. Ils le manipulent et orientent ses décisions en leur faveur. Les seigneurs nokiens, exaspérés par la faiblesse du jeune roi et par les largesses insensées qu'il octroie à ses conseillers, s'agitent de plus en plus.
An 554 - an 591 : Règne Aldorian, né en 544. Aldorian est un homme intelligent et courageux, qui aime les chevaux et la chasse. D'ailleurs, à l'instar de son ancêtre le roi Adalen, il meurt au cours d'une partie de chasse, à l'âge de 47 ans. Sous son règne, les seigneurs nokiens se calment un peu, car c'est un roi à leur goût.
An 591 - an 622 : Règne d'Emmar, né en 568. Emmar est un homme doux et bon, très érudit, mais faible. Les seigneurs nokiens lui reprochent de ne s'occuper que de botanique et de poésie, et de négliger les intérêts du royaume. Finalement, le jour de mavä dalnë, un coup d'Etat chasse Emmar du trône d'Ar'Nok.

Extrait de L'Histoire Polique de l'Ar'Nok, de l'an 0 à nos jours, par Elarn.



La Dynastie des A'Talk'Aan


An 879 : Gharaldar A'Talk'Aan, Seigneur de Galaroth, épouse Myria, fille unique du Seigneur de Gaaldar.
An 881 : Naissance de Galdared. Gharaldar conquiert Epen'Dyr.
An 882 : Gharaldar conquiert Magorloth en automne.
An 883 : Gharaldar conquiert Néhrem au début du printemps, puis Kamma à la fin de l'été. En automne, il s'attaque à Guélartha.
An 884 : Guélartha tombe au début de l'année. Gharaldar se fait proclamer Roi du Grand Guélberath. Il fait construire un grand palais à Guélartha, dont il fait la capitale de son royaume.
An 888 : Conquête de Guélareth, après un long siège.
An 891 : Gharaldar assiège Darneteun.
An 892 : Défaite de Gharaldar à Darneteun.
An 899 : Gharaldar assiège à nouveau Darneteun.
An 901 : Gharaldar périt lors de l'ultime attaque pour conquérir Darneteun. Son fils Galdared prend son relais et conquiert Darneteun.
An 910 : Galdared épouse Elara, fille aînée du Seigneur d'Algaroth.
An 913 : Galdared répudie Elara pour épouser Imer, dont il est amoureux depuis des années. L'affaire fit bien sûr scandale, et a inspiré de nombreux bardes. Pour venger l'honneur de sa fille, le Seigneur d'Algaroth et son fils attaquent Galdared.
An 914 : Victoire de Galdared, qui conquiert Algaroth.
An 915 : Imer meurt en donnant naissance à Teurken. Galdared est fou de chagrin.
An 936 : Teurken succède à son père.
An 942 : Teurken épouse Iriana, et gagne ainsi le soutien du puissant Seigneur d'Isendhir, qui possède également les villes de Thalen, Lalénir et Maaraldia.
An 944 : Iriana donne naissance à Arandrekh.
An 945 : Teurken s'empare de la ville libre de Khalnarys.
An 946 : Teurken s'attaque à Darneteun, qui cède finalement. Darnereth et Alenos (acutelles ruines de Nösh en Ar'Thard) sont conquises du même coup.
An 947 : Iriana donne naissance à une fille, Lédora.
An 949 : Teurken entreprend la conquête de la partie Nord-Ouest de l'Ar'Nok, qui n'est pas encore sous son contrôle.
An 950 : Mort du père d'Iriana.
An 960 : Après une longue suite de victoires et de défaites, Teurken parvient enfin à conquérir Déjelnar et Télareth. Tout le Nord-Ouest de l'Ar'Nok passe donc sous son pouvoir
An 961 : Teurken s'arrange pour que les deux frères d'Iriana meurent.
An 963 : Teurken marie sa fille Lédora avec le fils aîné du Seigneur de Beldarath.
An 965 : Teurken fait éliminer les deux fils du frère aîné d'Iriana. Puis le fils de son deuxième frère. Il récupère ainsi Isendhir, Thalen, Lalénir et Maaraldia. Teurken se fait proclamer Roi d'Ar'Nok, et fait d'Isendhir sa capitale. De plus, Teurken décide que désormais, la langue officielle de l'Ar'Nok ne sera plus l'Ikharian, mais redeviendra l'Oneirien.
An 967 : Arandrekh épouse Maërn.
An 968 : Maërn donne naissance à une fille, Eora.
An 969 : Teurken s'empare de Ghënor. Le jeune Seigneur de Beldarath, époux de Lédora, jure allégeance à Teurken et lui donne les clefs de Beldarath. Maërn donne naissance à Galdrekh.
An 970 : Teurken meurt. Arandrekh s'empare de Talta puis Dhélérod.
An 971 : Arandrekh s'empare d'Ethar. Maërn donne naissance à Thalkon.
An 980 : Arandrekh s'empare enfin d'Astralkha et Ederlo, deux villes sous le contrôle du redoutable Aïmayan Etsetaï, Seigneur d'Elardon. Arandrekh fait d'Astralkha la nouvelle capitale du pays.
An 995 : Arandrekh meurt. Galdrekh lui succède.
An 999 : Thalkon tente de faire assassiner Galdrekh, pendant son sommeil. Mais le roi se réveille et se défend. Galdrekh finit par découvrir que l'instigateur de cette tentative d'assassinat n'est autre que son frère cadet. Il fait exiler Thalkon.
An 1000 : Galdrekh épouse Méërtha.
An 1004 : Méërtha donne naissance à Kalixta.
An 1007 : Méërtha donne naissance à Sador.
An 1020 : Kalixta épouse Delefien, fils unique d'Aïmayan Etsetaï. L'unification de l'Ar'Nok est enfin terminée.
An 1025 : Kalixta donne naissance à Illirian.
An 1026 : Delefien meurt dans de mystérieuses circonstances.
An 1027 : Décès de Galdrekh. Kalixta monte sur le trône.
An 1040 : Kalixta se fait proclamer Impératrice d'Ar'Nok.

Extrait de L'Histoire Polique de l'Ar'Nok, de l'an 0 à nos jours, par Elarn.