Cartes des terres d'Oneira




A ma gracieuse souveraine,
J'ai le grand honneur de vous présenter ce jour le fruit de mes dernières années de travail sous la forme de cartes versées aux archives des années 1048 et 1049. Grâce aux excellents relevés de nos alchimistes, à la collaboration accrue des bardes, aventuriers et marins et surtout à l'aide de la Guilde des Messagers qui a bien voulu m'accorder un accès illimité à ses archives cartographiques, j'ai pu produire les cartes les plus précises jamais réalisées à ce jour. (…)


Extrait de la lettre de Pilar Salis à la Souveraine Illénira d'Illéranyne.



Répartition des pays par secteur


Note du cartographe :
Conformément à la décision du Synode prise au début de l'année 1048, j'ai reporté sur cette carte la nouvelle répartition des territoires dont chacun sera représenté par un ambassadeur choisi par vos soins. Ainsi que le Synode l'a mentionné, ce découpage, quoiqu'il accroisse le nombre de vos interlocuteurs, tient mieux compte des spécificités de chaque région d'Oneira : il me semble en effet très juste que les territoires nains soient représentés par un interlocuteur unique, (...).
En collaboration avec ma sœur Gwanys, la très dévouée scribe du Synode, j'ai établi une liste de onze secteurs que voici : Ouest, Nord-Ouest, Nord, Nord-Est, Est, Sud-Est, Sud, Sud-Ouest,Îles (ici cerclées de noir), Cités libres et Pays nains. Vous noterez que l'Ar'Anena, quoique n'étant pas une île à proprement parler puisqu'il s'agit d'un territoire flottant dans les airs et rattachés au Daafeld par une grande chaîne d'or, figurera néanmoins dans la section relative aux îles, de part sa nature indépendante.


Carte du découpage en secteurs des terres d'Oneira. Cliquez pour agrandir.



Carte du relief d'Oneira


Note du cartographe :
Cette carte représente le relief d'Oneira dans sa globalité. On y retrouvera différents éléments, à savoir : les zones marécageuses et désertiques, les régions de collines et de montagnes, les forêts et les bois, les principaux lacs, fleuves et rivières. Les frontières figurent qu'à titre de repère.
Cette carte modeste pourra apparaître simpliste, mais je demande à ma gracieuse souveraine de tenir compte de mon travail acharné pour fournir au Synode une carte détaillée, précise et annotée de chacun des quarante-six pays d'Oneira. L'utilité de la présente carte relève de la visualisation globale des reliefs importants.
Qu'il soit également porté à votre attention les lacunes quant à nos connaissances de certaines régions de notre monde : la pointe nord du Ruin'Shae, la pointe nord de l'Ark'Kaena, le pays d'Olyn'Eralyn, les îles d'Eilindor et de Luvao n'ont pas encore été explorées. De même, il ne m'a pas semblé opportun de représenter ici les pays nains (…).

Carte du relief d'Oneira. Cliquez pour agrandir.



Carte politique d'Oneira


Note du cartographe :
Cette carte présente avec le plus de clarté possible le découpage des quarante-six pays que compte Oneira, incluant les quatre pays nains dont le territoire est hachuré. J'ai reporté la position exacte des capitales.
A propos de celles-ci, l'on notera que certains pays ne comportent aucune capitale :
dans le cas d'Eilindor, de l'Olyn'Eralyn et de Luvao, la raison tient au manque d'information du cartographe à la date de 1049, ces régions n'ayant pas encore été explorées,
dans le cas de Ruin'Shae, la raison tient à un choix politique de la part de la population.
Par ailleurs, certains pays possèdent au contraire plusieurs capitales :
dans le cas du Daafeld, la raison tient au fait que les trois capitales mentionnées rassemblent chacune un peuple différent partageant le même territoire,
dans le cas de l'Ar'Kalyven, la raison tient au découpage du pays en trois régions d'égale importance politique et culturelle (Dord-Kalymen, Dord-Kalyleg et Dord-Kalyav).
dans le cas de Tor-Keralm, la raison tient à la dualité de son territoire divisé entre les cités au sol et les cités au sommet des pics montagneux.
L'observateur averti prendra soin de ne pas confondre les capitales avec les cités libres.
L'on notera également que les capitales des quatre pays nains n'ont pas été représentées du fait de leur nature souterraine et de leur difficulté de localisation.
Observons enfin que la cité de Thard, capitale de l'Ar'Thard, a été placée arbitrairement au sein de ses frontières, la ville étant en constant déplacement au dessus de son territoire.

Carte politique d'Oneira. Cliquez pour agrandir.

Pilar Salis, travaux des années 1048 à 1049.