La Confrérie des Implors




Emblème de la Confrérie des Implors de la Guilde des Messagers, par Erana.

a Confrérie des Implors, surnommée la Loupe, fut fondée en 792 par Folner'Girdan dans le but d'élargir les activités de la Guilde des Messagers et de tirer profit des vastes connaissances rapportées par ses membres. Les Messagers des Implors, aussi appelés Quêteurs, sont souvent d'anciens membres d'autres sous-ordres de la Guilde qui, suite à une blessure, à cause de leur âge ou d'une volonté de se sédentariser, exploitent leur savoir au profit de la Guilde. La devise de la Loupe, “qui cherche trouve ; qui demande obtient” ("eve'tolemo'ese eve'baveta. Eve'alepa'ese eve'manleta"), évoque assez clairement les buts et la philosophie de la confrérie qui considère que rien n'est hors de sa portée. Parmi ceux des autres ordres, l'emblème des Quêteurs marque une différence notable : il est en effet le seul à ne pas arborer l'étoile des Messagers, et ce depuis 927, date à laquelle la Confrérie tenta d'obtenir son indépendance (et échoua également dans cette démarche), perdant au passage une partie de son prestige. Depuis la signature du Pacte d'Illéranyne, les facilités offertes par l'Archipel ont permis à la Confrérie des Implors de retrouver une partie de son brillant et de sa popularité, mais cela ne fut possible qu'au prix d'un rapprochement avec les autres ordres, aussi le blason tend à retrouver de plus en plus souvent son étoile perdue. Sur l'emblème des Implors, La rose des vents sur fond jaune évoque que la Confrérie des Implors n'hésite devant aucune frontière pour mener ses quêtes à bien : toutes les pistes sont explorées.
Le roi Sarelon du Sarelos eut autrefois à Kemyron cette phrase célèbre : “s'il me prenait l'envie de boire la goutte de laurier un après-midi de la semaine prochaine en compagnie de Délomaque en personne, la Confrérie des Implors m'obtiendrait un rendez-vous”. Nul ne sait si la Loupe aurait effectivement ce pouvoir, mais il lui arrive néanmoins de s'en vanter. La confrérie est spécialisée dans la satisfaction des requêtes les plus diverses, et sa réputation veut que si une chose existe, les Quêteurs sont capables de la trouver, ou à tout le moins de mettre la main sur celui qui sera capable de la réaliser. Il est possible de contacter la Loupe dans le cadre d'innombrables demandes qui, toutes, sont consignées et affichées dans leurs bureaux (l'anonymat est cependant totalement respecté) jusqu'à leur pleine réalisation : barde en quête d'un instrument rare, jeune homme désireux de trouver femme, noble seigneur à la recherche d'un présent unique pour son roi… les requêtes publiques donnent des idées aux nombreux clients suffisamment aisés pour s'offrir les services de la confrérie. Bien des souverains à travers tout Oneira ont à leur service permanent un membre des Implors pour rehausser leur prestige et la splendeur de leur cour, et nombreux sont les nobles qui font appel aux Quêteurs pour l'organisation de fêtes hors du commun qui contribuent à forger la réputation de faste d'une ville ou d'un pays.

Extrait du Guide des Guildes et des Confréries d'Oneira.