La gastronomie en Ar'Nok




Introduction à la gastronomie nokienne


Les Nokiens sont réputés pour avoir l'estomac solide, car ils aiment manger très acide et boivent des alcools particulièrement forts.
La cuisine nokienne privilégie le salé, l'acide, l'amer et les goûts forts, très affirmés. On peut la qualifier de rustique.

Cuisine et plats


En Ar'Nok, on cuisine au beurre ou à la graisse, jamais à la crème ou à l'huile.
On apprécie énormément les plats en sauce, la viande braisée, séchée, fumée, en ragoût et en daube, les pots aux feu, les abats, notamment les tripes, le boudin, les andouillettes, le gibier cuisiné avec beaucoup d'épices et arrosé de vin rouge, les terrines, les pâtés et les confits.
Le tout accompagné de pain gris pour éponger la sauce qui reste dans l'assiette.
Les plus riches nokiens font préparer leur pain avec de la farine exportée, plus fine et plus blanche.
Le plat national nokien est la "Breluchage" (c'est ainsi que l'on nomme ce plat à l'Ouest de la Snedanlay et dans les montagnes) ou la "Barluchade" (c'est ainsi que l'on le nomme à l'Est de la Snedanlay).

Légumes

Courge, par SLo.
Les légumes les plus répandus en Ar'Nok sont les courges, les potimarrons, les oignons, les poireaux, les choux, les choux-fleur, les cardons, les épinards, le céleri, les pommes de terre, les topinambours, les crônes. On consomme aussi des légumes secs (lentilles, pois cassés, pois chiches…). Par contre, la tomate est extrêmement rare.
Les nokiens aiment surtout manger ces légumes en salade (oignons et choux), poêlés au beurre, en gratins ou en tourtes (tourte à l'oignon, tourte à l'épinard, au lard et au fromage). Le chou macéré est également très répandu.

Herbes aromatiques et condiments


Les herbes aromatiques les plus courantes en Ar'Nok sont le persil et l'estragon.
Les condiments sont une véritable friandise en Ar'Nok, surtout ceux produits dans la ville de Maaraldia, véritable capitale oneirienne du condiment. On accompagne tous les repas de cornichons, de légumes ou fleurs de genêt au vinaigre ou de câpres nokiens ; et l'on utilise en abondance moutardes et pâtes acides.

Fromages


En Ar'Nok, on produit des fromages (de chèvre et de brebis surtout), dégageant une odeur extrêmement forte, et possédant un goût puissant.
On peut citer quelques fromages nokiens :
Le Rouge-croûte de Guélartha : un fromage de vache crémeux, à pâte lavée de couleur rougeâtre.
Le Carfax de Guélartha : fromage de brebis, à pâte pressée, non cuite.
Le Caradhax de Guélartha : fromage de chèvre, à pâte dure.
La Bûchette de Lalénir : fromage de brebis, à pâte molle et onctueuse, en forme de bûche, enveloppé dans des feuilles de vignes, ce qui lui donne un goût acide.
La Tarlinette au poivre de Lalénir : fromage de vache frais, roulé dans le poivre.
Les Boulettes d'Ederlo : fromage de chèvre à pâte molle, légèrement granuleuse, blanc crème ; ce fromage a la forme de boulettes, recouvertes de moisissure gris-bleu.
Le Marufle de Kamma : fromage de vache, à pâte molle et à croûte lavée, brillante, orangée et légèrement striée.
Le Morlonche de Maaraldia : fromage de vache, affiné, à pâte molle, recouvert d'une croûte brune.
Le Mont d'Airain de Thalen : fromage de chèvre, à pâte blanche, de forme conique, recouvert d'une moisissure poudreuse et grise.
Le Bleu d'Isendhir : fromage de brebis à pâte persillée, qui n'est pas produit dans la ville d'Isendhir elle-même, mais dans les petits villages alentours.
La Botte de foin de Ghënor (fromage à pâte persillée, préparé avec du lait de vache, de forme cylindrique).
Le Glaireux de Ghënor : fromage de chèvre à la pâte molle et gluante, légèrement grise bleutée.
Le Bourre-chausses de Déjelnar : fromage de chèvre à patte molle et à croûte lavée, de couleur brun orangé, dégageant une très, très forte odeur de pieds.
Le Todom de Beldarath : fromage de chèvre, à pâte molle, ayant la forme d'une petite pyramide tronquée, recouverte de moisissure gris-noir.
Le Tardat d'Ethar : fromage de brebis, à pâte pressée et cuite.