L'Ordre du Sûrvent




Emblème de l'Ordre du Sûrvent de la Guilde des Messagers, par Erana.

près la division de la Guilde des Messagers en plusieurs départements distincts, le Sûrvent est le nom que se donnèrent les Messagers d'origine. Si le terme “messager” désigne en principe n'importe quel membre de la Guilde, il désigne prioritairement les agents du Sûrvent. Toutefois, afin d'éviter toute confusion, l'on peut les désigner par leur surnom de “messûgers”. On donne volontiers au Sûrvent (et à ses messagers) le surnom d'Aile, en référence aux nombreux oiseaux utilisés par la Guilde pour le transport rapide de certains messages, et aux dragons montés par certains messûgers. La devise de l'Ordre du Sûrvent est la même que celle de la Guilde des Messagers : “les Mots sont ; les Mots vont” (“leve'irin len'Mal ; leve'ete len'Mal”). Chère au coeur des Ailes, elle exprime leur foi en la liberté des mots, et leur opiniâtreté à accomplir leur tâche en dépit de tous les obstacles. Deux plumes de merven sont l'emblème du Sûrvent, et nombreux sont les messûgers qui les arborent sur leur coiffe pour les hommes, dans leurs cheveux pour les femmes. Dans tous les cas, notamment en ville, où l'uniforme est de mise pour les messûgers, ceux-ci portent à la ceinture l'écharpe bleue et le cordon noir, insignes de leur ordre, et sur la tête la coiffe de feutre, piquée de plumes de merven.
Le Sûrvent a pour mission principale le transport de messages écrits ou parlés, le transport de colis et le convoyage de personnes. Ces tâches relevant dans les faits de domaines souvent différents (on ne transporte pas un colis de la même façon qu'on accompagne un enfant), l'Aile est subdivisée en nombreux sous-ordres dont voici les principaux :
Les Courriers : Ils sont parmi les messûgers qu'on rencontre le plus souvent, notamment dans les villes, et sont chargés de messages pour de courtes distances qu'ils franchissent à pied.
Les Montés : A l'origine de nombreuses histoires colportées par les bardes, les Montés sont les plus admirés des messûgers : le plus souvent à cheval ou à dos de dragon, ou encore à dos d'oiseau dans certains pays comme le Damirë ou les pays de l'Est d'Oneira, ils transportent les messages sur de très longues distances et parfois dans des conditions extrêmes pour le cas de missives urgentes. Moins rocambolesques, les Montés peuvent également voyager en chariot pour le transport, naturellement moins rapide, de plus grandes quantités de lettres et de paquets.
Les Oiseliers : Les Oiseliers se rencontrent principalement dans les villages et les campagnes. La plupart élèvent des merven, dont les jeunes spécimens peuvent transporter le courrier du village vers la ville la plus proche où il sera pris en charge par un Courrier ou un Monté, alors que les individus plus âgés sont à même d'identifier une personne précise, destinataire d'une missive. D'autres espèces, bien sûr, peuvent être employées : pigeons et colombes sont courants en ville, le hibou et la chouette sont de préférence choisis dans les pays en partie habités par des peuples magiques, tandis que le faucon keralien a la faveur des pays du nord et le corbeau celui des pays du sud.
Les Scribers : Le Scriber est le messûger en charge de la clientèle dans les Bureaux des Lettres. Dans les villages ou les quartiers des villes où se trouvent un Bureau d'importance mineure, le Scriber est souvent le seul interlocuteur disponible. Scribes de formation, instruits de nombreuses langues et alphabets, ils peuvent également rédiger les messages, soit pour des clients étrangers ou illettrés, soit dans le cas d'une missive officielle à destination d'un personnage important. Les Scribers peuvent également être des Crypteurs, à même de transformer en code secret un message donné (le prix du service dépendra dans ce cas de la difficulté du code qui peut être élaboré pour l'occasion, et naturellement de sa confidentialité…). Les Scribers sont à l'origine de certaines tensions entre la Guilde des Messagers et la Guilde des Scribes, celle-ci prétendant non sans raison que les Scribers usurpent une partie de leur clientèle. De fait, le client peut se trouver floué, car il est évident que pratiquement aucun Scriber de la Guilde des Messagers n'a suivi l'enseignement spécifique de la Guilde des Scribes : Scriber et Scribe sont deux fonctions et deux métiers différents mais souvent confondus. Depuis la signature du Pacte des Guildes d'Illéranyne par la Guilde des Messagers, celle-ci tend à employer de plus en plus de Scribes qui officient dans les Bureaux des Lettres ; ils se distinguent aisément par leur écharpe jaune.
Les Convoyeurs : S'il existe de nombreuses façons de voyager en Oneira, dont la plupart sont accessibles à toutes les bourses (le transport par caravanes, par exemple), le recours à un Convoyeur missionné par la Guilde des Messagers présente de nombreux avantages : tout d'abord il permet d'effectuer le trajet de son choix, à la date de son choix, et d'une seule traite (il n'est pas toujours aisé dans les campagnes de trouver au moment opportun une caravane se rendant précisément là où l'on doit se rendre, à plus forte raison s'il s'agit d'un lieu isolé), d'autre part le Convoyeur prend à sa charge la protection du voyageur. Craignant les représailles de la Guilde des Messagers, ainsi que les talents parfois retors de certains de ses membres, même les bandits y regardent à deux fois avant de s'en prendre à un voyageur accompagné d'un Convoyeur dont l'honneur réside dans la bonne santé de son client. Les Convoyeurs peuvent se charger d'un voyageur isolé ou de plusieurs d'entre eux, et acceptent volontiers les enfants (ce qui se trouve être un fait courant, beaucoup d'enfants de douze ans quittant leur famille pour intégrer en ville une université qui leur délivrera les enseignements de leur choix).

Extrait du Guide des Guildes et des Confréries d'Oneira.