Description générale du Daafeld




Emblme du pays du Daafeld.

u Nord-Ouest d'Oneira, entre l'Ark'Kaena et le Damirë se tient l'immense pays du Daafeld. Recouvert au Nord par de grandes steppes désertiques, et au Sud par d'immenses plaines entrecoupées de multiples galeries parcourues par de nombreuses rivières souterraines plus ou moins profondes et changeantes, le pays est sous le coup d'un climat sec et rude, très chaud en été et glacial en hiver. Le Nord du pays, moins dangereux, et par conséquent plus fréquenté, est parsemé de cairns et de pierres levées typiques des abords du Mur Blanc, mais aussi de nombreux abris rudimentaires prévus pour assister les personnes isolées. L'ensemble du territoire possède une flore extrêmement développée où l'on trouve de très nombreuses espèces, propres à la région, aux incroyables vertus médicinales.
Le Daafeld est inlassablement parcouru par de nombreux peuples nomades humains et Paysage du Sud Daafeld, par Anne, d'aprs un travail d'ishka.sagittaires, exploitant les plantes de la région Sud, ou profitant des steppes du Nord pour étendre d'immenses élevages de bétail ou de chevaux. Les peuples nomades humains, acquis au culte du Néant, majoritaire dans la région, sont des peuples à très forte identité, possédant leur propre conception du monde et du culte, ce qui explique qu'il ne se mélangent que rarement. Les trois uniques cités du pays, très anciennes et bâties sur de fantastiques ruines à la taille démesurée, sont seules capables de rassembler les différentes populations du Daafeld, autour d'une grande tradition d'échange et de commerce (les nomades fournissent à la ville nourriture, plantes et matières premières, tandis que la cité revend les produits finis).
Ajoutons encore que l'énigmatique île volante de Roban'Les'Raveo est géographiquement rattachée à ce pays.

Extrait des Chroniques géographiques, par Gwanys, Illéranyne.