Cultures et traditions des badilim




Comptine "la tarte aux pommes"


J'ai trois pommes sur ma fenêtre
De quoi faire une belle tarte
D'la cannelle d'la cassonade
Pour réchauffer le soir d'hiver
Plus de pommes sur ma fenêtre
Où donc sont elles passées ?
Drame, solitude, disparition !
Que faire sans mes trois pommes ?

Ne crie pas, je t'en prie
Il y a un coupable, je suis ici
Voyant ces belles pommes par ce froid
Elles semblaient offertes pour moi

Point d'argent, maison aucune
Froid et faim mes compagnons
De grâce, pardonne un pauvre hère
Délomaque te le rendra

Le badil donna sa bénédiction
Un matin, devant sa maison
Un pommier, et des plus beaux
Jusqu'au ciel poussa bien haut.



De la cuisine jusqu'au bidon


S’il est une belle chose
Que nous autres, badilims ronds
Aimons faire en prose
Ou en vers c’est selon

Manger de très bons repas
Siroter des fruits en jus
Mouilletter des œufs au plat
Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus

De la cuisine jusqu’au bidon
Même en automne nous régalons
Nous ramassons en cette saison
Les plus gentils des champignons

Il faut savoir faire
C’est dans la vie très très important
La compote aux praires
Ou autre chose si c’est pas le moment

Partout tout autour de nous
Même dans les arbres pourtant si grands
On trouve de tout, vraiment de tout
Pour faire heureux tous les gourmands

De la cuisine jusqu’au bidon
Même en hiver nous régalons
Nous ramassons en cette saison
Les plus fleuris des blanc-bouillons

Il n’existe nulle part chez nous
De bonheur plus joyeux
Que de diner un bon ragoût
A part peut-être d’en manger deux

Avec de bons fruits au sirop
On fait des alcools très douillets
Mais si nous n’en n’avons pas trop
C’est aussi avec des fruits frais

De la cuisine jusqu’au bidon
Même au printemps nous régalons
Nous ramassons en cette saison
Les plus ravis des potirons

C’est pourtant pas bien difficile
De faire plaisir à l’estomac
Faut juste mélanger très subtil
Tout ce qui se mange dans nos cabas

Quand ca bloublouille, quand ca mijote
Quand les parfums vont se promener
Quand ca fristouille dans la cocotte
C’est toujours signe d’une bonne soirée

De la cuisine jusqu’au bidon
Même en été nous régalons
Nous ramassons en cette saison
Les plus jolis des beaux melons