Géographie de l'Ar'Kalyven




'Ar'Kalyven est un pays vaste situé au nord-est du continent oneirien. Il est voisin de nombreux pays : l'Aÿnat à l'est, le Per'Dellin à l'ouest, l'Ar'Mirë'Ys, l'Ar'Ollin et le Tor-Keralm au sud.
Son relief est relativement accidenté, en particulier dans les régions frontalières. Ainsi l'imposant massif montagneux de Veenurol sépare le territoire du pays d'Aÿnat, la chaîne de Derkilan marque la limite du pays de Tor-Keralm et le vieux massif de Taanan celle du Per'Dellin. Ces chaînes atteignent parfois des hauteurs respectables et certains sommets éclatent de blancheur toute l'année. Elles sont cependant percées par des vallées profondes et accessibles par des cols praticables et ne constituent pas des barrières infranchissables.
L'Ar'Kalyven est d'ailleurs d'autant moins enclavé que les prêtres ont eu à cœur de développer des voies de communication sûres et pratiques, notamment vers le pays de Per'Dellin, partenaire économique incontournable depuis le cinquième siècle, ainsi que vers la plaine de Dhara, en Ar'Mirë'Ys, point de passage obligé pour se rendre en Ar'Lumn, qui demeure l'accès à la mer d'Oivan le plus pratique pour les Kalyviens.

'intérieur du pays présente un visage plus apaisé. Les trois grands fleuves (la Kalymen, la Kalyleg et la Kalyav) qui parcourent l'Ar'Kalyven ont progressivement dessiné de jolies collines, herbeuses et fleuries, et de larges plaines dans lesquelles s'épanouissent à merveille les bois de conifères. Ils forment aujourd'hui trois grands deltas riches en herbe grasse, propices aux cultures et à l'élevage, permettant ainsi au pays d'atteindre une autarcie quasi-complète en matière d'approvisionnement nutritif.
Au fil du temps, l'Ar'Kalyven a également développé un important système maritime et fluvial facilitant les échanges dans le pays et permettant même, dans une certaine mesure, le commerce extérieur, vers l'est en direction des ports de Per'Dellin ou de l'Ark'Kaena (les routes maritimes étant extrêmement dangereuses au large d'Aÿnat ou dans la région du grand Mur Blanc de Senv'A'Kaena, les échanges plus lointains sont presque impossibles).

a répartition de la population du pays découle essentiellement du relief, tant des atouts que des contraintes. Les chaînes montagneuses sont très peu peuplées, hormis quelques villages de trappeurs et de bûcherons ou les hôtelleries qui jalonnent les principales routes commerciales : ces immenses étendues sauvages sont le domaine des loups, des ours et des rapaces divers, toutes espèces bien plus représentées sur le territoire que les humains.
L'écrasante majorité de la population se concentre donc dans les deltas. Le climat y est clément et la terre, fertile. Les villes, qui peuvent être très grandes, y sont relativement nombreuses et concentrent dans l'ensemble une part importante des habitants. Les autres vivent le plus souvent dans des petits villages ou des hameaux, assez proches d'une ville, où les seules activités sont agricoles.
La particularité du réseau urbain de l'Ar'Kalyven est d'ailleurs l'absence de bourgs de niveau intermédiaire : il n'y a pas de petites villes jouant le rôle de marchés de proximité polarisant quelques villages. Cela constitue pour certains un handicap, puisque les villageois sont obligés de se rendre dans une grande ville pour obtenir des services peu évolués - et la perspective d'un voyage de plusieurs jours pour si peu peut rebuter, limitant les déplacements. Fort heureusement, de nombreux artisans ou colporteurs se déplacent perpétuellement de village en village, ce qui permet de combler le manque de bourgs moyens (les forgerons itinérants, par exemple, sont indispensables aux paysans car ils réparent les outils ou ferrent les bêtes et leur présence récurrente permet d'éviter de perdre plusieurs jours pour de petits tracas).

nfin, sur un plan administratif, il faut noter que le pays est partagé en trois régions distinctes, d'où la présence de trois capitales :
Le Dord-Kalymen, situé à l'ouest, autour du delta de la Kalymen et dans le massif de Taanan et la chaîne de Derkilan, est comme son nom l'indique la région des fidèles du culte du Passé. Sa capitale est Kaltera ; Kaltera étant la résidence du souverain nominal de l'Ar'Kalyven, elle est sur le plan théorique la capitale du pays. Dans les faits, elle ne bénéficie d'aucune prépondérance. Le Dord-Kalymen, qui jouxte le Per'Dellin et qui compte des ports (Kaltera notamment), est très actif sur le plan commercial.
Le Dord-Kalyleg, délimité à l'ouest par la Kalyleg, s'étend dans le delta de ce fleuve et dans la vaste plaine située à l'est de celui-ci. Le culte majoritaire y est celui du Présent. Sa capitale est Kalenir. Ne possédant aucune frontière internationale, le commerce avec l'extérieur y tient une place réduite ; en revanche sa position centrale l'amène à jouer un grand rôle dans le commerce intérieur.
Le Dord-Kalyav, région la plus à l'est, se partage en deux grandes zones : le delta de la Kalyav et le massif de Veenurol. Les montagnes y occupent une vaste superficie. Le Dord-Kalyav est peuplé par les adeptes du culte du Futur. Sa capitale est Kalyran. Cette partie du pays est très propice au commerce grâce aux échanges avec l'Ar'Lumn et les nains de Durgan ; le commerce y est d'ailleurs mieux vu qu'ailleurs car il permet de se prémunir contre des problèmes futurs.

D'après les Géographies du Temps, par Dett-Danaren.