Le Clan des sirènes




Sirne, par SLo.

es huit Clans d'Oneira, les sirènes sont les moins bien connues et les plus mystérieuses. Considérées comme les filles d'Oivenvë, elles ne fréquentent que les mers et les océans, et, à ce titre, rares sont les oneiriens en ayant réellement aperçu. Les sirènes ne s'occupent en aucune manière des affaires d'Oneira, ne commercent pas avec les humains, ni avec les peuples magiques ou les autres Clans. Elles se contentent de vaquer à leurs affaires sans pour autant se couper complètement d'Oneira : elles accompagnent parfois un navire, ou émergent au large, pleines de curiosité, lors de manifestations inhabituelles. Les légendes de marins aidés par des sirènes ou au contraire effrayés par elles, de noyés rapportés à bord ou de monstres tenus à l'écart sont légion dans les tavernes des ports, mais on ne sait pas à quel point leur accorder crédit.
Il est important de rappeler que contrairement à certaines rumeurs tenaces, il existe autant de sirènes femmes que de sirènes hommes. L'aspect des sirènes peut varier énormément en fonction des régions, et il semble qu'il existe parmi elles plusieurs clans aux moeurs différentes. Les plus connues sont les sirènes d'Oivan, celles de la mer intérieure. Elles sont aisément reconnaissables à leur corps long et fin et aux deux grandes nageoires longues et pointues ornant les deux côtés de leur queue généralement rouge. Les sirènes de l'Oiventean (en tout cas la plupart d'entre elles) ont des couleurs beaucoup plus vives et le nombre et la position de leurs nageoires sont fonction des régions sans qu'il soit possible de généraliser. Les plus singulières des sirènes, et peut-être celles dont on parle le plus, sont les sirènes de kuaten, lesquelles vivent près des zones marécageuses, notamment le long de la côte de Ruin'Shae mais aussi, plus localement, dans la région istienne de Ruin'Iste. Les sirènes de kuaten sont reconnaissables à leur queue qui ne rappelle en rien celle des poissons mais consiste au contraire en un grand nombre de tentacules rappelant celles des pieuvres mais sans ventouses et recouvertes de très fines écailles, généralement de couleur foncée.
Il semble que les sirènes manipulent davantage la magie que tous les autres Clans, au point que certains spécialistes, notamment au sein de l'Université de Laiirna, ont avancé une théorie selon laquelle les sirènes seraient les garantes de la circulation des courants magiques des océans, mais aussi de l'équilibre magique d'Oneira en jouant un important rôle de régulation.
Il faudra enfin noter qu'il existe une entorse au comportement des sirènes concernant leur désintérêt des choses oneiriennes. Dans la ville mirëlienne de Flëo, les sirènes viennent régulièrement au contact des humains et vont jusqu'à échanger perles et coquillages des profondeurs contre de menus objets.

D'après Clans d'hier et d'aujourd'hui, une théorie de l'évolution Clanique, par Wytanos.