Description générale de l'An'Laÿ'Sur



Emblme du pays de Tarendur.
'An'Laÿ'Sur, aussi nommé "le pays des nains de la montagne", se situe à l'ouest d'Oneira, sous les monts du même nom. L'An'Laÿ'Sur est sans conteste l'un des pays les plus singuliers d'Oneira : entièrement souterrain, il ne possède pas de frontière établie et s'étend aussi loin que les nains qui l'occupent choisissent de creuser. L'An'Laÿ'Sur est le plus grand territoire nain d'Oneira. Eux-mêmes nomment le pays "Tarendur" (le royaume des nains) ou encore "Karan" (le grandiose).
Huit cités immenses s'étendent sous la montagne : Karûn, Tarken, Gâshur, Rekdûn, Tarin, Ordin, Enran et Toroin. Chacune des cités forme un colossal pilier soutenant l'un des huit pics sacrés de l'An'Laÿ'Sur. Un seigneur nain unique et puissant règne sur chaque cité (respectivement Zhadûn-le-Fier, Tanak-le-Roc, Parûn-Forte-Voix, Grim-Longue-Barbe, Frerin-le-Gris, Talûk-le-Sage, Kalûn-au-Marteau et Boin-le-Vif). Ces huit seigneurs nains forment le conseil, le "Targen", présidant aux décisions à l'échelle du pays. Le pays ne possède plus de roi, bien que la capitale, Karûn, soit pourvue d'un palais somptueux. La légende veut que le dernier roi d'An'Laÿ'Sur, le seigneur Tâshun, soit mort sans descendance au combat en l'an 0, emportant avec lui les attributs de son rang (soit la Hache de Galun, le Marteau de Ghûn, la Couronne de Kâlshur et le Torque d'Endûr). Le nain qui retrouvera ces artefacts et les arrachera au dragon qui, d'après le mythe, les retiendrait, deviendra le prochain roi. La légende du roi Tâshun, relatée dans le très précieux Livre des Derdûn, montre bien les ravages de l'an 0 sur l'An'Laÿ'Sur. Il semble que le pays ait été anciennement l'une des grandes puissances oneiriennes (les colossales cités en ruine que l'on trouve encore en An'Laÿ'Sur, presque dignes des bâtisseurs, témoignent aisément de ce passé glorieux), mais l'an 0 fit oublier aux nains de nombreuses connaissances, notamment en matière d'architecture.
Il est intéressant de noter que l'emblème de l'An'Laÿ'Sur est très probablement resté le même malgré l'an 0, témoignant encore de la grande ancienneté du peuple nain et du pays en lui-même. De base carrée, il figure quatre coins de bronze, symboles des quatre vertus naines (le courage, la fierté, la fraternité et l'endurance), entourant le diamant de la couronne de Kâlshur (décrit dans les légendes du Livre des Derdûn comme le fondateur du pays) accueillant en son centre l'emblème du roi : le cristal sur fond rouge (la couleur du roi), entouré des quatre attributs de la royauté (cités plus haut). Notons que l'octogone, que l'on retrouve sur l'emblème, est aujourd'hui le symbole de l'alliance des huit cités, ainsi que du Targen.
Le peuple des nains de Tarendur est un peuple fier, uni et travailleur, excellant dans les arts de la forge, de la taille de la pierre et des gemmes, de la sculpture, de l'architecture. Les nains de l'An'Laÿ'Sur, comme ceux de tout Oneira, cherchent en permanence à améliorer leur habileté pour retrouver les savoirs perdus en l'an 0. Cet esprit de travail et de méthode les a tout naturellement conduit à adopter très tôt le culte de l'Ordre.

Extrait des Chroniques géographiques, par Gwanys, Illéranyne.